Un hôpital des plantes pour diminuer le gâchis perpétuel et rendre le jardinage accessible à tous

Paris, France
Paris, France
  • Environnement et transition énergétique
  • 364 Vues

  • 164 Lecteurs

  • 4 Abonnés

Un hôpital des plantes pour diminuer le gâchis perpétuel et rendre le jardinage accessible à tous

  • Environnement et transition énergétique
France
Projet lancé par :

Un hôpital des plantes pour diminuer le gâchis perpétuel et rendre le jardinage accessible à tous

Créer une structure logistique dédiée à la revalorisation des plantes sur les toits de Paris.Développer des plateformes de valorisation et de remise en circulation de végétaux voués à être détruits .


La société coopérative “Les jardiniers à vélo” rassemble des jardiniers et paysagistes concepteurs avec une approche éco-responsable et pragmatique. Nous concevons, aménageons, entretenons et accompagnons la vie de jardins de manière écologique, vivante et économiquement sobre. Notre coopérative de paysage innovante favorise la logistique à vélo en milieu urbain, la production locale et la réutilisation directement au jardin des déchets verts, par exemple comme paillage. Nous tenons à privilégier des solutions issues de circuits de proximité, de suivre le cycle des saisons et des écosystèmes, de revaloriser et de recycler un maximum de choses qui peuvent l’être au plus près de leurs lieux d'interventions notamment afin de limiter leur impact carbone. Les jardiniers à vélo s’imprègnent des lieux où ils interviennent, co-conçoivent des projets atypiques et sur mesure, avant de réaliser ou d'accompagner l'aménagement et l'entretien des jardins et espaces publics. 

D'ici l'automne 219 nous souhaitons créer un hôpital des plantes. Cette nouvelle activité sera crée et gérée par une équipe multidisciplinaire composée des Jardiniers à vélo ainsi que l'association
Pépins Production, spécialisée dans la gestion de pépinières assciatives à Paris, l’accompagnement de projets de végétalisation participative et l’apprentissage du jardinage.

Pourquoi un hôpital des plantes ?
Nous sommes partis du constat que, chaque jour, des fleuristes jettent leurs invendus, délaissent les plantes qui ne sont plus en fleur. Chaque semaine, nous rencontrons des clients qui abandonnent des plantes trop prolifiques, rendues inadaptées pour chez eux. En toute saison, les massifs floraux des communes font peau neuve dans un gâchis perpétuel. Confrontés à ces situations quotidiennement, nous les comprenons mais saisissons aussi ce qu’elles impliquent comme fonctionnements. Nous y voyons aussi les bienfaits écologiques ou économiques potentiels et inexploités (faute de motivation, de temps, de moyens) engendrés par la mise en place de solutions pour pallier ce gaspillage de végétaux, pourtant si précieux et rares dans nos villes . Une structure logistique dédiée à la revalorisation de végétaux délaissés manque aujourd’hui à Paris. Notre projet hospitalier répond à ce besoin. Nous souhaitons apporter une aide substencielle par la mise en place de solutions ponctuelles adaptées et pensées dans un processus, lui, perpétuel et vertueux au fil des saisons. Développer des plateformes de valorisation et de remise en circulation de végétaux voués à être détruits c’est leur offrir un avenir meilleur, une utilité bénéfique.

Des associations ou jardiniers qui n’ont pas forcément les moyens d’acheter ou de produire eux-mêmes leurs plantes pourront faire appel à nous et en promouvoir ainsi l’activité.
Cette nouvelle pépinière urbaine vient dans la suite de celles que nous avons déjà pu monter par le passé. Elle se veut une vitrine des dynamiques écologiques des Jardiniers à vélo, de Pépins Production et de ses partenaires.

Nous détenons aujourd'hui un site mais peu de moyen, situé sur les toits de la Résidence des Célestins, une Maison des générations, où cohabitent personnes agées,  personnes en réinsertion, jeunes et moins jeunes. 
Ce site est au croisement des lieux de récupération et de distribution avec nos partenaires et certains de nos principaux clients permettant une logistique à vélo optimale. L’Hôpital des plantes s’appuie sur la dynamique du site, de son équipe et de son réseau de partenaires locaux pour développer notamment son activité de commercialisation de plantes.

Quel est le concept de votre projet ?

UNE DÉMARCHE GLOBALE
Le projet de l’Hôpital des plantes s’inscrit dans une démarche globale d’intérêt collectif visant à produire localement des plantes pour transformer le milieu urbain en espaces comestibles afin de rendre la ville plus résiliente, plus écologique, et ce, dans un processus participatif profitant à tout-e-s les habitant-e-s. L’Hôpital des plantes souhaite promouvoir le recyclage, l’économie circulaire, l’entraide et la distribution locale en végétaux de qualité. Le projet a pour but de questionner sur la maladie et la vieillesse des plantes et leur mise au rebus malgrés leur vigueur et force d’épanouissement.


UNE OFFRE QUI RÉPOND AUX DEMANDES
Promouvoir la démocratisation et l'accès à la culture et l'aménagement de son espace extérieur/intérieur. Qu'il soit de petite ou grande taille. " Un jardin pour tous " !! Nouricier ou ornemental tant qu'il est bienféteur pour les gens qui vivent à proximité.
Le projet vise davantage les particuliers (30% du marché du milieu horticole en France). La notion de provenance est un critère de choix, plus particulièrement pour les produits de pépinière dont le transport est plus difficile et dont l’impact carbone est rapidement élevé.
Mais difficile aujourd’hui de s’approvisionner localement : il n’existe plus que trois entreprises de pépinières productrices en proche couronne parisienne et si les prix sont trop chers, le consommateur s’orientera vers un produit moins cher, même s’il provient de plus loin. La diversification des production, ici liée à la récupération, permet de s’adapter au marché. A Paris nous récupérons à la fois des plantes d’extérieur (21% des ventes de végétaux en France) et de plantes d’intérieur (32% des ventes de végétaux en France).

REVALORISATION DES PLANTES 
Sauvetage des plantes :
L’objectif de l’Hôpital des plantes est de poursuivre les dynamiques de production végétale locale à Paris, de cricuits courts et de recyclage que nous mettons en place dans nos activités. L’Hôpital des plantes se focalise spécialement sur la catégorie des « déchets verts » dans lesquels se retrouvent encore souvent les plantes jugées inesthétiques, malades ou inadaptées à leur milieu, malgré le fait qu’elles sont encore capables de se développer. Ainsi nous souhaitons traiter ces plantes non plus comme des déchets, mais de les revaloriser en leur rendant tout simplement le statut de végétaux et les remettre en circulation. 

ANIMATION
Réaliser des ateliers avec les résidents et les habitants : 
Pour ce projet les Les Jardiniers à vélo collabore à l’essor de l’association Pépins Production depuis sa création. Les animations et les ateliers que réalise l’association pourront être proposés par l’équipe avec les résidents sur place, si possible, et dans le quartier, pour les membres de l’association (réseau de plus de 450 adhérents bénévoles). Pépins Production met à disposition ses outils de suivi de pépinière : entrées/sorties des plantes, dépenses (achats et approvisionnements), temps de travail consacré aux activités, bibliothèque...

L'idée est terme est d'acceuillir des ateliers autour du soin des plantes. La pépinière concourt également à la réalisation d’ateliers autour du jardin, de l’alimentation et du recyclage notamment qui pourront être réalisés au près des résidents. Les Jardiniers à vélo et Pépins Production apporteront leur expertise en entretien des plantes et confieront aux résidents volontaires des « missions de sauvetage » des plantes recueillies.

DISTRIBUTION 
De belles plantes et de petits prix : 
TRANSMISSION : Nos structures défendent les valeurs du partage des expériences et des savoirs lors d’un atelier, de l’entre-aide, du don des surplus et des prix accessibles à tous pour favoriser la végétalisation urbaine de nos villes.
DES PRIX JUSTES : l’objectif du projet est de trouver un équilibre financier en réussissant à vendre des plantes peu chères tout en rétribuant le temps consacré. Avec l’objectif que la moitiée de nos plantes seront vendues à moins de 1 €.
RESPONSABILITÉ : notre production respecte l’environnement et s’inscrit dans le cadre d’une économie sociale, solidaire et circulaire. Notre production n’est pas mécanisée et laisse place à la force manuelle plutôt qu’au pétrole et à l’électricité. Nous livrons à vélo jusqu’en proche banlieue !

LIEU ET PLAN D'AMENAGEMENT 
Un hôpital sur les toits de Paris :
Certaines cultures à cycle de vie, de reprise ou de remise en état rapide, principalement des plantes annuelles,seront placées au plus près de l’accés. autoit. Au contrairem certains végétaux à production ou à reprise lente ou ne nécessitant que peu d’entretien seront placés aux extrémités de la terrasse.Près de 10 000 plantes en godet et pots de 5 litres sont potentiellement stockables sur le site. La remise en état des plantes peut mettre parfois quelques mois et demande de l’immobilisation d’espace. Un tiers des surfaces sont dédiées à ce stockage de long terme. Le projet sur le toit se veut minimaliste avec des châssis en bois ou aluminium de qualité et des plantes basses principalement. Le projet nécéssite peu d’infrastructures. Avec l’autorisation des parties prenantes pourraient être mises en place des plantes grimpantes le long des gardes-corps et des plantes en pot autour des tuyauteries pourrait être envisagés pour les habiller.

Le toit sera géré selon des principes biologiques, c’est-à-dire en utilisant uniquement des amendements et des mesures antiparasitaires approuvés par les autorités, et en cultivant un « sol vivant » riche en micro-organismes. Les plantes seront entretenues avec des amendements organiques de type compost, des engrais organiques secs et elles seraient traitées avec des émulsions biologiques. Des aménagements favorables à la biodiversité et à la présence d’auxiliaires seront développés et le recours à la Protection Biologique Intégrée (PBI) en cas de nécessité.

Localisation de votre projet

75004
Il n'y a pas encore d'actualité publiée pour ce projet
Etes-vous sûr de vouloir supprimer cette article?

La suppression de la question entraine automatiquement la suppression de la réponse correspondante.

Vous devez être connecté pour voir la liste des contributeurs
Projet lancé par :
  • Albane POIRIER
  • Paris, France

Albane POIRIER

Paris, France

« Les jardiniers à vélo »
Société coopérative et participative par actions simplifiées (SCOP SAS) à capital variable de 10 000€

Voir plus Voir moins