Passeurs de cultures, bâtisseurs de futurs

Strasbourg, France
Strasbourg, France
  • Inclusion et emploi
  • 716 Vues

  • 217 Lecteurs

  • 14 Abonnés

Passeurs de cultures, bâtisseurs de futurs

  • Inclusion et emploi
France
Projet lancé par :

Passeurs de cultures, bâtisseurs de futurs

Ballade a comme vocation de bâtir une société inclusive via la pratique musicale pour tous. Nos passeurs de culture animent des ateliers socio-culturels via la musique pour des publics exclus.


35c989fdf91d3e1c8a39f95c44ff1025.jpeg?auto=format%2Ccompression&ixlib=php-2.1.1&s=c1e0bc7f6d0ad3377575003204789d24

L'intégration de migrants/immigrés venus pour des raisons économiques, climatiques ou de conflits dans le pays d'origine, pose un problème sociétal renforcé par les problèmes de chômage, de crise identitaire d'une société où les disparités ne sont plus acceptées comme un atavisme & une fatalité. Les discours populistes, le clivage dans une France à 2 (ou plus) vitesses stigmatisent l'autre différent & attisent un climat de révolte (guerre des banlieues, gilets jaunes…).

L’art est un moyen de lutte contre l’exclusion et est facteur d’intégration.

Jouer ensemble a le pouvoir de rassembler autour d’une émotion musicale partagée, de créer des liens de confraternité entre musiciens, de contribuer à bâtir un désir de vivre-ensemble.

Mais comment inclure les publics éloignés de la culture dans le système actuel d’enseignement de la musique ?

Beaucoup d’enfants n’ont pas accès à des activités culturelles (pour des raisons financières, de transports, manque d’information, crainte de surcharger des enfants en difficulté scolaire/nouvellement arrivés en France) ou n’ont accès qu’à une culture communautaire, relayée par des associations représentant le(s) pays d’origine.

La fierté de ses racines est importante pour se construire, mais il est aussi important de connaître et s’intégrer dans la/les culture(s) du lieu de vie, de construire une multi-culture commune inclusive dans laquelle chacun se reconnaisse.

La musique permet de s’exprimer au delà des mots, de développer créativité et imagination, confiance en soi et identité propre, de grandir. Partager une émotion sur scène, jouer de concert donne envie de vivre ensemble, une curiosité de l’autre, différent mais pas si différent, permet une confraternité.

Beaucoup d’enfants ont, outre leur maîtrise imparfaite du Français et une scolarité souvent source de souffrances, une attention labile, entendent mais ne savent pas écouter, souffrent d’un gros manque de confiance et d’un "ras-le bol" de ce qui est scolaire, formel.

Dans certains quartiers (dits sensibles), des frictions entre communautés, entre générations, génèrent des conflits mais aussi des peurs, des a-priori, des évitements. Connaître son voisin permet de le comprendre et le tolérer.

L’enseignement conventionnel de la musique n’est pas adapté à ces publics fragiles. Il faut trouver un moyen ludique de les intéresser, développer l’écoute, l’attention, l'apprentissage, de susciter l’émotion artistique, le plaisir créatif qui donneront le désir de travailler, d’apprendre, de jouer et vivre ensemble. Il faut mixer, mixer les élèves, leur faire apprendre les uns aux autres des musiques de leurs communautés respectives, les rassembler sur scène et, grâce à l’émotion partagée, créer des liens de fraternité au sein de cette mixité sociale.

L’artiste peut être acteur de changement social. Mais il ne suffit pas d’avoir son prix de conservatoire, d’être un virtuose de son instrument. Encore faut-il qu’il soit formé pour cette nouvelle responsabilité, pour apprendre, non seulement l’instrument qu’il va enseigner et comment transmettre son savoir, avec des techniques d’approche et d’enseignement non-formel, des outils spécifiques et adaptés, des connaissances historiques, sociales, culturelles sur ces publics fragiles, objets d’idées toutes faites, de phobies et apriori. Les intervenants des ateliers doivent avoir ouverture d’esprit, souplesse & acceptation de conditions matérielles difficiles & d’un public particulier (culture différente, langue française non maîtrisée, problèmes comportementaux).

c797e2299ea95b9b03309cb710babb75.jpeg?auto=format%2Ccompression&ixlib=php-2.1.1&s=d40d738770387ca212f732e5d13e50b2

Quel est le concept de votre projet ?

0108e37962a457960d79229a5f1be43e.jpeg?auto=format%2Ccompression&ixlib=php-2.1.1&s=82bed1ae57ab234cac82d5c68e5556b8

La vocation de Ballade est de bâtir une société inclusive via la pratique musicale pour tous.

Notre domaine, c’est la musique.

Nous ciblons les habitants des quartiers prioritaires de la ville, réfugiés, migrants, Roms, gens du voyage, familles à la rue, personnes âgées… souvent exclus, isolés qui ont peu accès à des activités culturelles. Nous avons dû réinventer une pédagogie qui soit adaptée, ludique, fédératrice, différente de l’enseignement formel, conventionnel pour attirer ces laissés pour compte de la culture, pour susciter leur désir de culture commune et d’émotions partagées.

Notre solution, c’est des ateliers socio-culturels via la musique.

-  Afin de donner accès à tous, nos ateliers se font sans aucune sélection.

-  Ils sont gratuits avec prêt d’instruments gratuit.

-  Les interventions sont sur les lieux de vie de ces personnes exclues.

-  La pratique instrumentale est non-formelle, collective et interactive.

-  L’enseignement-apprentissage se fait à l’oreille, par cœur, sans partition ce qui permet un accès à la musique ludique, adapté à ces publics.

-  Le répertoire est composé de musiques et chants traditionnels, valorisant les langues-cultures d’origine des bénéficiaires. Ce répertoire multiculturel et plurilingue invite à la connaissance de l’autre, à la mixité sociale. Partager toutes les cultures, c’est enrichir notre culture.

Nos intervenants sont formés au rôle d’artiste social : ils apprennent une pédagogie adaptée, disposent d’outils mais aussi de connaissances sur les spécificités de ces publics, objets d’idées toutes faites, de discriminations. Ils participent à la construction d’une société plurielle, plus tolérante, plus inclusive. Cette formation permet aussi de créer des débouchés pour ces passeurs de cultures.

Depuis 2015, nous développons de tels ateliers socio-culturels dans des lieux ciblés pour leur problématique de frictions sociales et culturelles. Les bénéficiaires, actuellement au nombre de 300/an, se rencontrent lors d’ateliers communs ou sur scène. Jouer ensemble de concert apporte une curiosité de l’autre, différent mais pas si différent. Jouer ensemble sur scène, c’est partager des émotions, rompre l’isolement, créer des liens de confraternité, de vivre ensemble.

Notre projet initial d'ateliers socio-culturels via la musique se développe & cible de plus en plus de publics fragiles. Notre but est de créer une mixité sociale née du désir de vivre ensemble par l'émotion de jouer ensemble. Notre action repose sur des ateliers de chant et musique instrumentale.

Dans le QPV (quartier prioritaire de la Ville) multicommunautaire avec beaucoup de primo-arrivants) de Cronenbourg, ces ateliers se sont développés progressivement. Puis auprès d’enfants Roms (espace d’insertion Joséphine Baker) et dans une aire de gens du voyage (Geispolsheim).

Notre phase actuelle est une PHASE D’EXTENSION LOCALE avec, en 2019, plusieurs nouvelles zones d’extension sur Strasbourg, l’Eurométropole et l’Eurodistrict, ciblant toujours des publics fragiles :

1- dans le QPV Port du Rhin/Ampère, touchant les enfants et adolescents du quartier à travers les écoles, le CSC (Centre socio-culturel), la paroisse. Et les enfants d’une aire de gens du voyage adjacente dont très peu d’enfants sont régulièrement scolarisés.

2- publics hyper-exclus: mineurs isolés, familles à la rue, gens du voyage, Roms, réfugiés …, aussi bien dans des structures d'accueil (Centre Bernanos, La Loupiotte…) que directement

via des structures en lien avec ces populations comme CADA, le PADA (Foyer Notre-Dame), , via des partenariats avec d’autres associations (Makers for change pour de jeunes adultes réfugiés) ou structures (CSC l’Albatros pour les jeunes du QPV Cité de l’Ill).

3- Nous débutons un partenariat transfrontalier avec Freundeskreis de Lahr en Allemagne (association accueillant des réfugiés) pour permettre des moments de partage avec des jeunes musiciens réfugiés d'Outre-Rhin.

Ballade propose:

- des ateliers de musique et chant dans les lieux de vie des publics visés (quartiers prioritaires de la ville, espace d'insertion pour Roms, aires d’accueil des gens du voyage, espace d’accueil des familles sans hébergement…) afin de favoriser l’accès à la musique pour ces publics les plus exclus;

- les « élèves » des ces ateliers se retrouvent pour un atelier hebdomadaire commun, avec des élèves du Conservatoire & d'écoles de musique, au Conservatoire de Strasbourg afin de favoriser la mixité sociale;

- des concerts pour permettre aux élèves de tous les ateliers de jouer ensemble sur scène & de prendre confiance en leurs capacités;

- un projet transfrontalier pour mettre en place un répertoire commun, englobant des réfugiés pour des concerts en liaison skype de part et d'autre de la frontière et un concert commun/an en Alsace.

- un échange-jeunes européen/an incluant ces publics. Cette année, il aura lieu durant 10 jours dans les Vosges avec des jeunes Français, Allemands, Slovènes, Espagnols de 13-25 ans, sur le thème du machisme & de ses liens avec les diverses traditions. Nous aimerions y accueillir en sus 10 jeunes réfugiés de nos ateliers & leur permettant de vivre ces 10 jours de pause dans leur périple familial ou personnel.

6622e8089343a45e845992cde19b496b.png?auto=format%2Ccompression&ixlib=php-2.1.1&s=56a3b1e00d3e5ec90cdbaacb78a19b59cca7509806a1e29c2819c0c1f5d3a002.jpeg?auto=format%2Ccompression&ixlib=php-2.1.1&s=47505162a54fb363c4f7cfbac9c8b526

Localisation de votre projet

67
Il n'y a pas encore d'actualité publiée pour ce projet
Etes-vous sûr de vouloir supprimer cette article?

La suppression de la question entraine automatiquement la suppression de la réponse correspondante.

Vous devez être connecté pour voir la liste des contributeurs
Projet lancé par :
  • Perrette OURISSON
  • Paris, France

Perrette OURISSON

Paris, France

   Association Ballade

25ab7911abd5c543349810f47660c61f.jpeg?auto=format%2Ccompression&ixlib=php-2.1.1&s=1ac844c443e2e04c2d49cf5deb373a68

Voir plus Voir moins