The Maze - Accélérer le retour à l'emploi

Lyon, France
Lyon, France
  • Inclusion et emploi
  • 3753 Vues

  • 676 Lecteurs

  • 19 Abonnés

The Maze - Accélérer le retour à l'emploi

  • 3753
  • 676
  • 19
  • Inclusion et emploi
France
Projet lancé par :

The Maze - Accélérer le retour à l'emploi

The Maze accompagne les demandeurs d’emploi, en leur proposant un cadre de recherche innovant et efficace : un espace de coworking, un accompagnement humain et une application de coaching en ligne..


Le chômage, cause nationale, n'épargne ni les grandes villes ni les diplômés. Dans un contexte économique mouvant, nous sommes tous susceptibles de vivre dans notre carrière une ou plusieurs périodes de chômage. Or, peu de soutien est proposé aux chercheurs dits autonomes, car on considère encore souvent qu'ils retrouveront vite un travail grâce à leur diplôme. Pourtant, près de la moitié de ces chercheurs connaissent des périodes de recherche longues. Les gens que nous aidons sont usés, fatigués et en perte de confiance. The Maze cherche à rompre cet isolement, et à accélérer le retour à l'emploi, en rendant cette période de transition positive et dynamique.

Notre démarche vise à accélérer le retour à l’emploi des chercheurs autonomes en leur donnant les moyens d’améliorer la façon dont ils abordent le marché de l’emploi; The Maze peut agir aussi bien sur  la validation d'une orientation (le choix d’un secteur, d’un métier) que sur l’acte de candidature (sélectionner les entreprises, les offres d’emploi, améliorer sa candidature).

En permettant aux chercheurs de retrouver un cadre de travail, tant en terme d’espace (i.e le coworking), que de temps (i.e les rencontres avec le parrain), the Maze donne du sens individuellement et collectivement et améliore la confiance des chercheurs d’emploi dans leur projet professionnel. Ceux-ci renouent avec un sentiment d’appartenance à un groupe (les coworkers), retrouve un rythme et une place, et améliore leur confiance et leur motivation : se présenter à un entretien, parler d'eux et de leurs expériences passent de 'gênant" à naturels puis facile face à un groupe ou à un recruteur.

La valeur apportée par le projet The Maze, en comparaison à d’autres structures associatives, est le fait de “mélanger” le public de chercheurs d’emploi (les mazers) aux actifs (les autres actifs et entrepreneurs cotoyés dans les espaces de coworking). Plutôt que de créer une communauté de chercheurs d’emploi, The Maze les intègre à un écosystème professionnel.

Au-delà du retour à l’emploi, the Maze porte un plaidoyer plus large à l’échelle nationale, en rencontrant régulièrement les acteurs de l’écosystème : vivre différemment la période de recherche d’emploi. Nous sommes convaincus que cette période, souvent stigmatisée socialement et mal vécue, peut être mise à profit pour prendre du recul, se former, accroître ou diversifier son réseau, monter en compétences,....

The Maze milite pour faire évoluer la perception sociale du chômage, ce qui passe aussi par la terminologie associée : passer d’une période de recherche d’emploi, à une période de construction de projet professionnel, pour aboutir à une offre de compétences.

Cette transition positive bénéficie directement au chercheur d’emploi, mais aussi indirectement à son écosystème : ses proches, les personnes avec lesquelles il partage l’espace de coworking, les associations avec lesquelles il pratique le co-développement, les entreprises auprès desquelles il postulera etc.

Quel est le concept de votre projet ?

L’approche de The Maze répond de façon innovante à la problématique du chômage, et a un impact positif sur la période de recherche d'emploi

1/ l’espace de co-working : l'isolement du chercheur est une des premières sources de sa démotivation et de sa perte de confiance, deux causes de l'éloignement de l'emploi.

The Maze encourage la découverte des métiers et des besoins des entreprises en créant des lieux d’émulation autour des chercheurs d’emploi. Grâce au contact avec d’autres professionnels, aux formations reçues, aux bonnes pratiques et retours d’expérience échangés entre mazers, la rencontre avec l’emploi est accélérée. En effet, le mazer renoue avec un sentiment d'appartenance, fait partie d'un groupe dans lequel il peut à la fois aider et conseiller, est dans une dynamique qui le revalorise et lui redonne confiance. A force de se présenter, de parler de sa recherche et de ses expériences, son discours se peaufine et devient de plus en plus percutant.

2/ The Maze a su intégrer plusieurs outils numériques qui contribuent à soutenir son activité : des outils de communication numériques - site Internet, réseaux sociaux pour animer la communauté de Mazers - Ainsi qu’une plateforme de coaching digital, JobMaker, coaching de carrière.

JobMaker est partenaire du projet depuis le début, et propose une licence à chaque mazer. JobMaker permet une réflexion sur son projet et une préparation personnelle pour améliorer de ses candidatures et entretiens.

3/ A cet outillage s’ajoute un accompagnement humain, pierre angulaire de l’offre associative The Maze : les conseils avisés de professionnels de la fonction RH qui, en tant que parrains, guident l’orientation des mazers. Les thématiques pouvant être abordées sont les suivantes : confiance en soi, refonte des documents (CV et Lettre de Motivation), mise en action, redéfinition du projet, identification et travail sur des points de blocages, préparation d'entretien, prise de parole en public, gestion du temps, ...

4/ Des ateliers collectifs : Si au quotidien les mazers sont intégrés dans la communauté de coworkers, il est important aussi de créer une dynamique de groupe entre chercheurs. Ainsi, des ateliers bi-mensuels sont proposés pour travailler ensemble sur des thématiques comme le réseau, les réseaux sociaux, ou du co-développement. Bien que les profils et recherches des mazers soient différents, ils sont confrontés à des problématiques similaires et se soutiennent énormément.

Depuis début 2018, The Maze a été contacté par plus de 180 chercheurs d'emploi, et a pu en accompagner environ 45. Les résultats sur la motivation et l'implication sont directs, et le retour à l'emploi se fait pour 85% d'entre eux au bout de 4 mois d'accompagnement. L'idée aujourd'hui est donc de pouvoir répondre aux besoins de plus de chercheurs en ouvrant plus de places d'accompagnement.

Parallèlement à l’activité d’accompagnement, nous consacrons une partie de notre temps à la recherche de fonds et au développement des partenariats avec les acteurs de l'emploi, privés et publics.

A ce jour, nous bénéficions d’un réseau d’environ 25 bénévoles, tous professionnels de la fonction RH, chaque parrain pouvant accompagner 1 à 2 mazers.

L'association inscrit son projet dans une dimension d'intérêt général, en s'ouvrant à tous les publics, en incluant les plus fragiles, mais n’a pas vocation à accompagner des publics en grande difficulté psychique ou sociale. L’association veille à ce que ses activités conservent un caractère non lucratif, laïque et apolitique. En toutes circonstances, l'association garantit un fonctionnement démocratique et préserve le caractère désintéressé de sa gestion.

Nous partageons ici l'interview du fondateur de The Maze, qui explique la genèse du projet :

Comment vous est venue l'idée du projet The Maze ? "En 2012 au retour d’une mission à l’international je me suis retrouvé en recherche d’emplois. Du côté de Pôle Emploi, j’étais considéré comme autonome, j’ai donc eu un 1er rdv puis on m’a indiqué que je n’en aurais plus. D’un naturel sociable, je me suis peu à peu renfermé. Ce qui me manquait était surtout un lieu. Parallèlement, les premiers espaces de coworking voyaient le jour à Paris. La bibliothèque ne m’allait pas, j’avais besoin de travailler sur mes recherches, parler, rencontrer, trouver des idées... etc. Afin d’être sûr que cette idée pouvait être partagée, j’ai réalisé un sondage et 98% des 300 personnes interrogées attendaient ce service"

Parlez-nous de vos sources d’inspiration : des rencontres marquantes pour le projet ? Des événements-clé ? “Le 1er évènement clé c’est le sondage. Le 2nd, c’est ma rencontre avec Mutinerie (un des pionniers du coworking en France), ils ont adoré le projet, trouvé que le besoin était réel et permettait aussi de diversifier les coworkers d’un espace. Le 3ème c’est le retour des mazers (personnes accompagnées), ils adhèrent au projet, y trouvent différentes choses et continuent de nous suivre après avoir retrouvé un emploi. Le 4ème c’est le recrutement d’une personne à mi-temps, qui a su prendre la relève, et développer le projet. Aujourd’hui, le nombre de mazers, de parrains marraines et les nouveaux espaces de coworking impliqués valident la raison d’être du projet”.

Localisation de votre projet

69001
Vous devez être connecté pour voir la liste des contributeurs
Projet lancé par :
  • Théodore THIÉBAUD
  • N/A
  • Paris, France

Théodore THIÉBAUD

Président de The Maze et chargé de financement pour Médecins du Monde

Paris, France

Association The Maze

Voir plus Voir moins