Graine en Main sème des conserves de légumes bio

Étainhus, France
Étainhus, France
  • Alimentation et santé
  • 2842 Vues

  • 583 Lecteurs

  • 24 Abonnés

Graine en Main sème des conserves de légumes bio

  • 2842
  • 583
  • 24
  • Alimentation et santé
France
Projet lancé par :

Graine en Main sème des conserves de légumes bio

Création d'un atelier de transformation de légumes sur le territoire de l'estuaire de la Seine, à proximité du Havre, en réponse à une demande forte des consommateurs et des producteurs du territoire.


5e8e3523fda9a5c0dad793677f6f6f53.jpeg?auto=format%2Ccompression&ixlib=php-2.1.1&s=da412c3a2327e46cb291a416809f8878

De nombreux producteurs du territoire seinomarin souhaitent proposer des conserves de leurs produits transformés à façon et commercialisés en filière courte, de manière à valoriser leur surplus de production et avec pour volonté d'y consacrer une plus grande part de leur production.

Un nombre croissant de particuliers souhaitent consommer des produits transformés localement, avec une volonté de transparence sur l'origine et la qualité des aliments transformés, même si cela doit engendrer un prix d'achat plus élevé.

Le territoire de l'Estuaire de la Seine, avec pour centre névralgique la nouvelle collectivité Le Havre Seine Métropole, est dépourvue d'un tel atelier de transformation et les agriculteurs cherchant à transfromer leur production doivent parcourir plus d'une centaine de kilomètres pour espérer trouver un tel atelier.

Le Havre Seine Métropole, anciennement Communauté d'Agglomération du Havre (CODAH),  lauréate l'année dernière du Plan National pour l'Alimentation pour son projet de Toile Alimentaire, a mis en exergue les flux de production, de consommation et les besoins logistiques de son territoire en matière d'alimentation. Notre projet de mise en conserve de légumes s'inscrit dans ce cadre et s'appuie sur les éclairages apportés par le recensement et la mise en réseau initiés par cette collectivité territoriale.

Graine en Main est une association née en septembre 2016 avec pour volonté de reprendre une exploitation maraichère bio en la transformant en chantier d'insertion sur le modèle d'un Jardin de Cocagne. Cette reprise a été concrétisée par le rachat de la ferme et l'obtention de l'agrément chantier d'insertion courant 2017,  grâce à un apport de 120 000 € abondés par 150 citoyens.

Aujourd'hui, Graine en Main exploite 5,5 hectares de terre en agriculture biologique, livre 230 paniers de légumes par semaine, assure 2 marchés hebdomadaires et dispose d'une boutique sur l'exploitation, tout en proposant des prestations en maraichage bio au sein de domaines privés soucieux d'y développer cette activité.  Notre site: http://graineenmain.org/

Dans le même temps, l'association a porté dès le début un projet d'éducation à l'alimentation, à l'accès pour tous à une alimentation de qualité et à la restauration des écosystèmes sur un territoire qui doit un lourd tribu au développement de l'agriculutre intensive. Ce projet d'atelier de transformation alimentaire s'inscrit dans la continuité de ce travail et dans la lutte contre le gaspillage alimentaire, tout en s'intégrant dans notre travail d'accompagnement vers l'emploi et la formation déjà mis en oeuvre par le maraichage bio.

39120b585cc7763abb594155d067d119.jpeg?auto=format%2Ccompression&ixlib=php-2.1.1&s=24c14b491bd412893d5ec387c25a2339

Quel est le concept de votre projet ?

Depuis sa création en 2016 et la reprise d'une exploitation maraichère concrétisée en juillet 2017, l'association Graine en Main s'est posée la question de la lutte contre le gaspillage alimentaire et de la limitation des pertes de légumes frais.

 Notre vision comprend plusieurs axes: la sauvegarde et l'essaimage de l'agriculture biologique, l'accès à une alimentation saine et de qualité pour tous, l'accès à l'emploi et la préservation des ressources naturelles et des écosystèmes. Un atelier de transformation de légumes adossé à notre jardin d'insertion s'inscrit dans cette vision globale.

 Au-delà de la vision, nous avons tenu à vérifier et à valider la nécessité d'un tel projet. Malgré nos efforts pour optimiser les flux, gérer les plantations, les récoltes et les stocks de légumes, nous avons toujours des surplus de légumes en haute saison et des manques en basse saison. Transformer cette surproduction nous permettrait d'écouler l'ensemble de notre production et nous permettrait de proposer à nos clients et adhérents des légumes en conserve aux époques de l'année où nous manquons de légumes frais. Mais pour aller au bout de cette idée, nous pourrions également consacrer une partie de notre production à cette transformation.

c3cd5e64dafb9c908ae06ac31bed004f.jpeg?auto=format%2Ccompression&ixlib=php-2.1.1&s=99a2a919d20d6e3da5aeb3202b48d0e0

Fort de ce constat, nous avons voulu interroger d'autres producteurs maraichers à ce sujet et les réponses sont unanimes: tous souhaitent transformer leurs surplus de production, voire consacrer une part de leur production à cette transformation. Mais tous n'ont pas le temps, les compétences ou les moyens d'investir ou de s'investir dans un tel outil de production.

La solution, créer un atelier de transformation dont le modèle reste à définir:

- soit un atelier de transformation collectif où les producteurs volontaires deviendraient actionnaires et utilisateurs de l'atelier, avec la nécessité de se former aux process et normes en vigueur ou d'embaucher un ou plusieurs salariés pour animer cet atelier

- soit un atelier de transformation en chantier d'insertion qui permettrait à Graine en Main de se spécialiser sur ce point et de proposer aux producteurs intéressés un travail à façon à la hauteur de leurs exigences en termes de recette, de marketing, de respect de leur production. Option qui permettrait à l'association d'essaimer son modèle socio-économique, de proposer de nouvelles compétences à ses salariés en parcours d'insertion et de s'inscrire encore davantage comme un acteur incontournable de l'alimentation durable sur notre territoire en pleine mutation.

b1a59f82b1545c13c7cbf86403a6dd90.jpeg?auto=format%2Ccompression&ixlib=php-2.1.1&s=76954f732a0a9f202a421ea2f9e58d9a

Le format associatif de notre structure nous permet de nous positionner comme promoteur d'un projet d'intérêt général qui va au-delà d'un simple business model. Inventer des solutions pour mieux manger, mieux faire manger et répondre aux attentes de plus en plus fortes de consommateurs soucieux de leur alimentation.

L'impact sur notre territoire serait ici indéniable, comme l'atteste l'étude d'opportunité qu nous avons pu réaliser. Nous proposons la mise en place d'un atelier de transformation sur un territoire qui en est dépourvu, territoire à forte dominante agricole où les producteurs souhaitent se diversifier mais ne savent pas comment transformer leur production, et où les consommateurs attendent de bénéficier d'une telle offre.

De plus, le partenariat engagé avec la communauté urbaine du Havre, elle-même très active sur les questions alimentaires, nous conforte dans ce projet et nous offre une position de leadership sur ce sujet de la transformation alimentaire.

 

Localisation de votre projet

76430
Vous devez être connecté pour voir la liste des contributeurs
Projet lancé par :
  • Arthur BAUR
  • N/A
  • Paris, France

Arthur BAUR

Directeur

Paris, France

69719cefb0ec9090a9b5ffec8aaf886a.jpeg?auto=format%2Ccompression&ixlib=php-2.1.1&s=3b4de9c3e2304cdd91cb73014cef1b27

470 chemin de la Garenne

76430 Etainhus

09 62 51 16 15

contact@graineenmain.org

Voir plus Voir moins