Iodysseus

Brest, France
Brest, France
  • Environnement et transition énergétique
  • 2294 Vues

  • 715 Lecteurs

  • 20 Abonnés

Iodysseus

  • Environnement et transition énergétique
France
Projet lancé par :

Iodysseus

VOILE INNOVATION TECHNIQUE : Expédition scientifique à bord d'un voilier de course au large pour échantillonner le plancton et l'analyser pour mieux comprendre le fonctionnement de l'Océan.


Les littoraux et l’Océan exercent une forte attraction sur les populations du monde entier. Les zones côtières permettent en effet de profiter de nombreuses ressources halieutiques et d’avoir une ouverture sur les transports internationaux. Cependant, ces zones sont très vulnérables face aux impacts de la météo et des aléas marins (tempête, inondation...), vulnérabilité qui va augmenter à l’heure du changement climatique. Les stress et perturbations sur les écosystèmes marins sont d’origine naturelle ou anthropique : changement de la température, ouragans, pollution plastique et micro-plastique, extraction minière, acidification de l’Océan, surpêche, pollutions, mort du corail, modification des courants océanique, désoxygénation… Ces problématiques actuelles nécessitent des solutions urgentes pour l'avenir de l'humanité.

Le rôle clé de l’Océan dans le climat global est évident quand on sait qu’il représente le plus grand écosystème de la planète : ils recouvrent 70,8 % de la surface terrestre. Les menaces qui pèsent sur l’Océan sont chaque jour plus nombreuses et leurs causes et conséquences nécessitent d’être étudiées. Par exemple, les effets du réchauffement climatique sur la physiologie de beaucoup d’organismes marins ont été documentés, mais les effets d’autres menaces tels que l’acidification de l’ Océan sont encore largement méconnus. L’actualité climatique planétaire nous concerne tous.

Le programme Iodysseus se concentre sur le plancton, car c’est la base de la chaîne alimentaire et donc le pilier de tous l’écosystème marin. Ces micro-organismes sont encore trop peu étudiés et ont encore beaucoup à révéler sur leur diversités, leurs morphologies et les bactéries qu’ils synthétisent, leur bilan carbone et leur impact sur le climat, leur déplacement d’une zone de l’Océan à l’autre ou même dans le milieu atmosphérique, de quelles manières ils s’adaptent à la haute atmosphère et impactent la météo. De plus, le changement climatique impact déjà ces fragiles organismes : l’ espèce de plancton majoritaire dans l’Atlantique nord, Emiliania Huxleyi (ou Ehux), migre de plus en plus vers les pôles. Comme sur Terre, des remplacement et inversions d’espèces peuvent également apparaître dans le système marin. C’est le cas de figure que l’on voit avec le remplacement des diatomées (nourriture du zooplancton) par les dinoflagellés. Si les diatomées disparaissent, le zooplancton va migrer, et le poisson aussi. Certains dinoflagellés sont toxiques et peuvent être dangereuses pour la santé de l’homme, comme Dynophisis, Alexandrium, ou Gonyaulax. Chez l’humain, leurs effets vont respectivement de l’accélération du transit intestinal jusqu’à la paralysie, le coma voire le décès.

L’ Océan produisent au moins la moitié du dioxygène que nous respirons, et leurs ressources halieutiques nourrissent des milliards de personnes. Ils représentent aussi l’une de nos meilleurs défense face aux changements climatiques car ils sont de véritables aspirateurs à carbone. Iodysseus va notamment investiguer sur l'interface mer-atmosphère, avec le passage du plancton dans l'air. Très peu de gens le savent, mais le plancton est présent dans l'air aussi. Le bilan carbone de ce plancton aérien n'a pas encore été déterminé. Notre survie est liée à celle de l’Océan. Leurs protections est une nécessité urgente. 

Nous nous engageons aux côtés de ceux qui relèvent le défi majeur de comprendre le fonctionnement de la machinerie climatique avant qu’il ne soit trop tard pour réagir.

Quel est le concept de votre projet ?

Le nom du programme « Iodysséus » se compose du mot « iode » et du mot « odyssée ». L’iode a été le moteur de la révolution sanitaire du XIX siècle : dès que la technique de l’extraction de l’iode à partir du goémon a été mise au point, son utilisation dans le domaine médical s’est développé. Ainsi, notre odyssée est une véritable aventure mettant la voile de compétition au service de la prochaine révolution scientifique du XXIe siècle.

La vision du programme regroupe toute action d’intérêt général, scientifique, éducatif, sportif ou environnemental dans le domaine de la connaissance et de la préservation de l’Océan, notamment : la vulgarisation des connaissances, la médiatisation pour la préservation des milieux marins, et le soutien à tous projets scientifiques en rapport avec l’ Océan menés par d’autres organisations d’intérêts général.

Iodysséus est un programme qui allie course au large et recherche scientifique. Les données collectées seront fournies à une équipe de chercheurs internationaux et à des entreprises en biotechnologies. L' Océan est le plus vaste écosystèmes de la planète et aussi le plus méconnue. Les systèmes planctoniques représentent 98% de la biosphère de l’ Océan ; c'est la base de la chaîne alimentaire marine et également une composante-clé du climat.
L’enjeu de l’aventure Iodysséus est d’aider à la compréhension de la dynamique d’un écosystème planétaire. Grâce à notre voilier de course équipé de divers capteurs, nous pourrons déterminer la diversité des micro-organismes présents dans l’ Océan et dans les aérosols marins, comprendre sa distribution et sa dynamique, mesurer les échanges de gaz, et enfin aboutir à l'élaboration d'un outil d'échantillonnage qui réponde à un cahier des charges précis afin d'équiper à terme de nombreux bateaux.

Iodysseus se concentre notamment sur les interactions de l' Océan avec l'atmosphère et sur la dissémination aérienne du plancton. Cette population de plancton volant est jusqu’alors faiblement étudiée et aurait beaucoup à révéler: non seulement son incidences sur la météo locale et immédiate (formation des nuages, pouvoir de faire pleuvoir), mais aussi comment s'adapter à la haute atmosphère (survivre aux radiations, ne pas craquer sous la pression, défier des oxydants destructeurs ou capturer du fer). Ce programme vise non seulement à prélever des échantillons de planctons vivants pour les mettre en culture en laboratoire (souchothèque d’intérêt), mais aussi à réaliser les mesures sur les échanges gazeux.


Ces mesures seront effectuées sur les échanges en dioxyde de carbone et en dioxygène pendant le bloom de phytoplancton (phénomène de floraison au printemps) lors de la première phase du programme nommée "Objectif bloom" lancée en mai-juin 2019 au large de Brest.

Ces blooms apparaissent à différents endroits autour du globe, nous avons la chance d’avoir un modèle près des côtes bretonnes. Ce bloom peut occuper 200 000 mètres carrés à certains endroits. Entre cinq jours et trois semaines, le bloom amasse autant de CO2 que la forêt amazonienne en un an (voire plus)! L'espèce majoritaire de phytoplancton dans l'Atlantique nord est Ehux, un coccolithophore présent sur Terre depuis plus de 200 millions d’années. Ehux a connu son apogée il y 66 millions d’années et est à l’origine des couches sédimentaires visibles aujourd’hui dans les sols crayeux, comme par exemple les falaises d’Etretat. Cette massive sédimentation a donné le nom à cet période géologique: le Crétacé.

Ces algues unicellulaires possède un squelette externe composée de facettes calcaires et sont visibles depuis les satellites. Ehux est un précieux bio-indicateur du changement climatique : elle migre de plus en plus vers le Nord. Elle joue également un rôle important dans le transport du carbone ainsi que son stockage au fond de l’Océan.


Réaliser ces mesures directement sur le terrains va aider au paramétrage des satellites d’observation, afin de détecter le type et l’intensité de ces explosions planctoniques en confrontant les modèles numériques avec la nature. Ceci permettrait aux spécialistes en climatologie d'intégrer ces informations supplémentaires dans les équations des scenarii d’évolution du climat afin de rendre plus exacts les modèles de prévision climatique. Le plancton des aérosols marins est un acteur encore méconnu dans le cycle du carbone océanique.


Le programme est d'une part en relation avec divers chercheurs sur le climat, mais également avec des laboratoires de biotechnologies. Étant donné qu'environ 80% de l'ADN du plancton est méconnue, cela représente un gisement moléculaire d'intérêt dans le domaine des bio-ressources de demain. Ainsi notre programme ne va pas seulement impacter la climatologie ou l’écologie marine, mais aussi de nombreux autres secteurs dans la recherche en bio-technologie ! Les futures retombées sociétales sont multiples et peuvent impacter l’énergie, le climat, la santé, la nutrition … Nous sommes travaillons en lien avec diverses biotechnologies : par exemple sur la production de plastique bio-dégradable fait à partir d'un polymère extrait d'une bactérie, potentielle solution au problème de la pollution par les plastiques. D'autres partenaires cherche à valoriser les bio-ressources pour le développement durable, comme par exemple cosmétiques et bio ressources marines, ou encore les bio-actif marins pour le bien être et la beauté. D'autres pistes de recherche concerne les bio-diesel ou même dans le domaine de l'électricité avec des batteries inspirée par la structure des diatomées.

Les micro-organismes de l’Océan émettent et absorbent des gaz, impactant grandement le système climatique. L'ampleur de cet impact reste à déterminer.  Pour préserver l’Océan, il faut d'abord mieux le comprendre. Toutes les mesures que nous effectuerons vont contribuer à mieux comprendre l’Océan . 

Localisation de votre projet

29200
Il n'y a pas encore d'actualité publiée pour ce projet
Etes-vous sûr de vouloir supprimer cette article?

La suppression de la question entraine automatiquement la suppression de la réponse correspondante.

Vous devez être connecté pour voir la liste des contributeurs
Projet lancé par :
  • Eric DEFERT
  • N/A
  • Paris, France

Eric DEFERT

Paris, France

Ocean Addict 

38 rue de kérivin 

29740 Plobannalec Lesconil

 

Voir plus Voir moins