Restachoù Mad

Douarnenez, France
Douarnenez, France
  • Alimentation et santé
  • 600 Vues

  • 223 Lecteurs

  • 1 Abonné

Restachoù Mad

  • Alimentation et santé
France
Projet lancé par :

Restachoù Mad

Au service de la paysannerie locale, Restachoù Mad vise à valoriser les invendus alimentaires et les excédents de production.


En Ouest Cornouaille, où vivent 91.000 habitants, le gâchis alimentaire pèse 8.200 tonnes par an. Ce sont autant de poissons pêchés, d'animaux élevés, de fruits et de légumes qui ont poussé pour rien. Ce sont aussi de l'eau, du carburant, du temps et de l'énergie de femmes et d'hommes passionnés par leur métier, dépensé en vain. Ce sont des même déchets non valorisés localement, qui coûtent 125€ la tonne aux collectivités locales pour les faire incinérer à Concarneau. L’alimentation est pourtant le premier poste de dépense des ménages après le logement, cependant, le tiers des produits achetés est encore jeté.

D’autre part, la demande en produits bio augmente en France de 20 % par an quand la production n’y augmente que de 10 %. L’effet de cet écart est que les industriels agro-alimentaires du bio et les enseignes de grande distribution ont tendance à s’approvisionner de plus en plus à l’étranger, ce qui nuit au déploiement des circuits courts, au développement des exploitations paysannes et contrevient à la demande grandissante des populations de manger des produits locaux.

Quel est le concept de votre projet ?

Le projet Restachou Mad ("les bons restes" en breton) est un projet d’économie circulaire qui vise à l’amélioration de la résilience alimentaire du territoire Ouest Cornouaille, au développement de la paysannerie locale, au soutien logistique des associations d’aide alimentaire, à la réduction des déchets par le réemploi des excédents de production, des invendus alimentaires et des bio-déchets.

La mise en œuvre du projet s'appuie sur des outils de transformation et de valorisation mutualisés (laboratoire de cuisine, autoclave, séchoir), des modes de distribution et de services zéro carbone (vélos cargo, commande sur le site internet) et des outils logistiques connectés (logiciel de gestion des ressources). Ceci afin d'optimiser les ressources et de garantir une traçabilité ultime à toutes les étapes.

Le projet Restachou Mad vise à valoriser :

Les excédents de production : récupération de produits de qualité issus des producteurs locaux (maraîchers, éleveurs, pêcheurs...) et des invendus alimentaires de la grande distribution. Une partie sera redistribuée à des associations caritatives, l'autre partie sera transformée en plats préparés et livrée à domicile ;

Les bio-déchets : récupération des déchets organiques générés par les restaurateurs locaux et les particuliers, afin de les transformer en lombri-compost, qui sera ensuite distribué aux jardins partagés locaux et aux paysans.

 

Historique :

Les paysans en bio ou en transition, des personnes engagées pour mener des actions citoyennes en faveur d’une agriculture respectueuse du vivant, ont formé le Collectif de Liaison Ouest-Cornouaille (CLOC). En son sein, des réflexions collectives nous permettent des actions convergentes. Douarnenez est une ville où les dynamiques collectives sont nombreuses. Les populations ont de grandes facilités à se réunir et à faire ensemble tant sur l’action culturelle que sociale ou environnementale.

Le projet profite de ces dynamiques actuelles et se veut une expérimentation active de coopération économique, sociale et environnementale du territoire :

- Il accroît la valorisation des produits locaux à la fois en termes gustatifs, qu'en termes de visibilité des produits.

- Il innove sur le plan de la fabrication et de la distribution, élargissant ainsi le marché pour les producteurs locaux.

- Il ouvre un nouveau champ d'action en ce qui concerne la traçabilité 3.0, qui permet aussi de resserrer les liens entre les producteurs et les consommateurs, afin de renforcer les habitudes à consommer des produits locaux.

Le projet est porté par l'association « Chouet’ », un Collectif d’Humains Œuvrant à l’Utilité Économique en Territoire. L'association porte globalement un projet d’économie circulaire, à vocation d’utilité sociale, économique et environnementale, créée pour être aisément réplicable. Elle entend apporter des solutions concrètes à des problématiques encore non résolues localement, grâce à la coopération transversale des acteurs territoriaux

 

Moyens  mis en œuvre :

5 associés-futurs salariés, 1 association et 18 exploitations paysannes se structurent en SCIC (Société Coopérative d'Intérêt Collectif), et invitent toutes les parties prenantes à s’investir, travailler et décider ensemble (associés, paysans, salariés, associations, clients, entreprises et collectivités locales).

Nous mettons au point un logiciel de gestion pour ressourcerie que nous adaptions au territoire afin de gérer en temps réel les flux et les stocks d'invendus alimentaires qui proviennent des exploitations paysannes (éleveurs et maraîchers), des criées, des mareyeurs. Ce logiciel permet de quantifier et qualifier les flux, puis d’assurer la traçabilité ultime des produits de leur production à leur distribution.

Nous organisons un système logistique "zéro carbone" ou presque, utilisant des vélos-cargos équipés de containers isothermes pour collecter et transporter produits que nous glanons dans des conditions de maintien de la chaîne du froid optimales.

Nous livrons 80% de nos collectes aux associations caritatives.

Nous créons un laboratoire cuisine aux normes en container, équipé d'un autoclave, de fumoirs, de séchoirs, afin de transformer et hautement valoriser les 20 % restants des invendus alimentaires en deux types de produits :

- des plats préparés, livrés à domicile ou au bureau ;

- des bocaux, que les paysans peuvent revendre à la ferme ou sur les marchés, ou livrés à domicile.

L'atelier de transformation, est mutualisé pour servir de "Fablab" alimentaire aux initiatives déjà présentes sur le territoire : transformer les invendus de pain en bière, les céréales en laits végétaux et de tout-un-chacun souhaitant se lancer sur un projet alimentaire accompagné par des professionnels.

Les clients peuvent commander sur un site internet :

- des plats du jour, parmi 3 au choix (poisson, viande ou végan)

- des menus complets (entrée, plat du jour, dessert)

- des panier-repas à partager à plusieurs (2 à 12)

Les menus sont actualisés tous les jours en fonction des collectes et mis en ligne dès 9h le matin. Les clients peuvent alors réserver leurs repas pour le midi ou le soir.

Les repas sont conditionnés dans des emballages consignés et réutilisables en verre et fermés par un couvercle hermétique.

Nous mettons en place un service de distribution à domicile en vélo-cargo équipés de caissons isothermes pour la liaison chaude et froide dans un délai de 30 minutes.

Nous utilisons nos propres bio-déchets et récupérons ceux des autres restaurateurs pour alimenter une lombriculture qui permet d'obtenir trois choses :

- de la terre de compost sert à produire de nouveaux fruits et légumes,

- du thé de compost sert d'engrais,

- des lombrics  servent à vivifier et aérer les sols cultivés et à créer de nouvelles lombricultures à destination des collectivités ou des associations souhaitant s’engager dans la réduction des biodéchets.

 

L'impact global est multiple :

- Valorisation minimale de 70 % des 8200 tonnes par an de gâchis alimentaire de l'Ouest Cornouaille en 10 ans ;

- La multiplication par 3 des 4500 hectares de surfaces exploitées en bio par des paysans sur l'Ouest Cornouaille en 7 ans ;

- Traitement en local des 1250 tonnes de bio-déchets émises par an sur le territoire de Douarnenez Communauté en 6 ans et essaimage du dispositif aux autres communautés de commune du territoire.

Localisation de votre projet

29100
Il n'y a pas encore d'actualité publiée pour ce projet
Etes-vous sûr de vouloir supprimer cette article?

La suppression de la question entraine automatiquement la suppression de la réponse correspondante.

Vous devez être connecté pour voir la liste des contributeurs
Projet lancé par :
  • Etienne SOUBRIÉ
  • Paris, France

Etienne SOUBRIÉ

Paris, France

Association CHOUET'  (Collectif d’Humains Œuvrant à l’Utilité Economique en Territoire)

Voir plus Voir moins