En boîte le plat - ton repas à emporter dans une boîte en verre consignée

Toulouse, France
Toulouse, France
  • Environnement et transition énergétique
  • 3929 Vues

  • 858 Lecteurs

  • 35 Abonnés

En boîte le plat - ton repas à emporter dans une boîte en verre consignée

  • Environnement et transition énergétique
France
Projet lancé par :

En boîte le plat - ton repas à emporter dans une boîte en verre consignée

En boîte le plat - pour ne plus emballer ton repas dans un futur déchet : le premier réseau de boites en verre consignées pour la restauration à emporter à l'échelle d'une grande agglomération.


Chaque jour, plusieurs dizaines de milliers de repas à emporter sont commandés dans une métropole comme Toulouse. Dans la quasi-totalité des cas, ces repas sont emballés dans des contenants jetables. A Toulouse, nous avons évalué à plus de 3 tonnes la quantité de ces déchets jetés quotidiennement.   

Ces emballages sont pour la plupart fabriqués à partir de ressources fossiles dont on sait aujourd'hui qu'elles se raréfient. Une étude IPSOS réalisée en 2015 révélait que pour la quasi-totalité des français (97%), il est urgent de lutter contre l’épuisement des ressources naturelles de la planète. Un rapport de la Global Packaging Trend rendu en 2018 conclut sur le fait que la vie marine devra dorénavant être au centre du développement des emballages et qu’il faudra que l’industrie se tourne vers l’économie circulaire pour les générations futures.

Les émissions liées à l’élimination des déchets (opérations de collecte et de traitement) représentent dans le monde environ 3 % des gaz à effet de serre (source : Chiffres clés du climat : France et monde, MEDDE, 2013). En 2011, pour la France, 2,6 % des émissions des gaz à effet de serre (GES), soit 12,9 million teq CO2 sont attribués au traitement des déchets (hors valorisation énergétique). Le méthane non capté émis par les installations de stockage représente la principale source d’émission (source ADEME). Ajouté au fait que le coût de gestion des déchets ne cesse d'augmenter, les préoccupations concernant l’élimination des emballages vont de plus en plus impacter les choix des consommateurs. 

Plusieurs lois en faveur de la réduction des déchets ont été promulguées depuis 2013 (anti-gaspillage, interdiction des sacs plastiques, interdiction vaisselle et contenants jetables). Le parlement européen est même parvenu à un accord fin 2018 pour la réduction de l’impact de certains plastiques sur l'environnement. En France, l'Assemblée Nationale a voté l’interdiction de couverts et contenants jetables en plastique au 1er janvier 2020. 

Néanmoins, aujourd'hui, très peu de solutions pratiques ont été développées pour accompagner les restaurateur·rices et leurs client·e·s dans une transition vers le réutilisable. 

Quel est le concept de votre projet ?

NOTRE VISION : 

“En boîte le plat” vise à changer les modes de consommation des citoyens en offrant une alternative au tout-jetable. Elle entend répondre à la problématique de prévention et de réduction des déchets en offrant une solution écologique capable de transformer le système de gestion des déchets à grande échelle par la coopération d’acteurs pluriels. 

NOTRE SOLUTION & ACTIVITES : en vidéo

"En boîte le plat" propose donc de remplacer les barquettes jetables de la restauration à emporter en mettant en place un service de boîtes en verre consignées à l’échelle de la métropole toulousaine. En échange d’une caution de quelques euros, les client·e·s pourront être servi·e·s dans une boîte en verre chez l’un des restaurants partenaires du réseau “En boîte le plat”. A la fin de leur repas, Il leur suffira de rapporter la boîte dans l’un des restaurants du réseau pour récupérer leur caution.

Nous assurons la logistique liée au lavage et au réapprovisionnement des boîtes ainsi que la formation et la sensibilisation des restaurants et citoyens. 

Dès le départ nous avons fait le choix d’utiliser des boîtes en verre car contrairement au plastique, le verre est un matériau durable qui se recycle à l’infini et sans perte de qualité. Il est également plus hygiénique car étanche et non poreux.

NOS IMPACTS :

“En boîte le plat” propose d’investir le modèle de l’économie circulaire pour limiter l’utilisation des ressources naturelles, encourager une consommation responsable et réduire les coûts économiques et environnementaux liés à la gestion des déchets produits.


Son impact est de plusieurs ordres :


Environnemental :

“En boîte le plat” développe un système d’emballages réutilisables moins impactant sur l’environnement que les emballages à usage unique. Un rapport de l’ADEME publié en 2018 confirme les bénéfices environnementaux (impact climatique, consommation en eau, consommation d’énergie primaire) du retour de la consigne du verre. "En boîte le plat" permettra de réduire considérablement le nombre de déchets produits et incinérés contribuant ainsi à protéger nos ressources naturelles. 

Social et sociétal :

"En boîte le plat" souhaite démocratiser l’accès à un mode de consommation responsable et durable.  L’adhésion et la compréhension du service sont des composantes essentielles pour que le projet puisse se répandre à grande échelle. "En boîte le plat" va donc mettre en place des formations et ateliers de sensibilisation auprès des restauratrices.eurs et du grand public. Elle vise ainsi à impacter de façon plus large les citoyen.nes sur leur modes de vie et de consommation.

Par son ancrage local et sa gouvernance partagée, elle souhaite recréer un lien entre les citoyen.nes, les professionnel.le.s de la restauration et les institutions privées et publiques qui concourent aux valeurs de l’association.

"En boîte le plat" vise enfin à valoriser l’engagement collectif des habitants et des acteurs d’un territoire.


Economique :

L’activité d’”En boîte le plat” va permettre de créer des emplois pour assurer la logistique et le développement de l’activité. Elle va également faire réaliser un gain économique à la collectivité en terme de gestion des déchets. Elle va renforcer l’image et le chiffre d’affaires des restaurants du réseau en attirant une nouvelle clientèle freinée aujourd’hui par la quantité de déchets générée par la vente à emporter. 

L'EXPERIMENTATION :

Nous avons réalisé une campagne de financement participatif pour collecter les investissements nécessaires au déploiement d'une expérimentation de 3 mois qui commencera le 23 avril 2019 chez une dizaine de restaurants. 

Chaque restaurant disposera d’une quinzaine de boîtes que nous collecterons quasi quotidiennement. Nous serons présents physiquement pendant la durée du test pour animer des ateliers de sensibilisation et lors d’évènements grand public organisés en amont et pendant la période test.

Nous remplirons un tableau de bord pour piloter notre activité et évaluer notre impact social, économique et environnemental tout au long du test. Les résultats du test nous permettront d’ajuster notre offre et d’envisager un déploiement du service à plus grande échelle.

Localisation de votre projet

31000
Il n'y a pas encore d'actualité publiée pour ce projet
Etes-vous sûr de vouloir supprimer cette article?

La suppression de la question entraine automatiquement la suppression de la réponse correspondante.

Vous devez être connecté pour voir la liste des contributeurs
Projet lancé par :
  • Jonathan CONAN
  • N/A
  • Paris, France

Jonathan CONAN

Paris, France

725911157cd7d3f07ef9242057809606.jpeg?auto=format%2Ccompression&ixlib=php-2.1.1&s=bb1ed92af6d4de7ff4523c1fc3564693Association ETIC emballages

Voir plus Voir moins