L'éléfàn - Coopérer pour mieux consommer

Grenoble, France
Grenoble, France
  • Alimentation et santé
  • 4104 Vues

  • 682 Lecteurs

  • 56 Abonnés

L'éléfàn - Coopérer pour mieux consommer

  • Alimentation et santé
France
Projet lancé par :

L'éléfàn - Coopérer pour mieux consommer

L’éléfàn est un supermarché coopératif. Où notre médecin peut être notre caissier. Où nous connaissons tout sur les produits. Où nous prenons toutes les décisions. Où nous entrons avec le sourire.


L’éléfàn est un projet associatif né de la volonté de proposer une réponse concrète, ancrée dans la vie quotidienne, à trois crises que traversent actuellement les sociétés industrialisées modernes. Une crise écologique, d’abord, qui se matérialise par les dégradations importantes que le mode de vie occidental impose à notre environnement. Une crise démocratique, ensuite, qui se traduit par la défiance à l’égard des élites politiques et l’incapacité des institutions de la démocratie représentative à satisfaire la volonté des citoyennes et des citoyens de prendre des décisions. Une crise sociale, enfin, qui se mesure à l’aune des inégalités considérables dans la répartition des richesses entre les quelques personnes fortunées et l’écrasante majorité de la population.

L’éléfàn considère que ces trois crises répondent à un problème fondamental : les modes de production et de consommation sur lesquels s’est construite la civilisation industrielle. Des modes de production et de consommation qui ont trouvé leur forme la plus aboutie grâce à un lieu qui fait aujourd’hui partie du quotidien de la plupart des gens : le supermarché. C’est ce lieu que veut réinventer le projet de l’éléfàn, en l’inscrivant résolument dans une démarche de transition vers la société de demain.

Le supermarché est au cœur de plusieurs enjeux cruciaux pour changer nos manières de consommer et de produire. Le premier enjeu est environnemental : la grande distribution ne parvient plus à garantir toute la transparence nécessaire sur l’origine et la qualité des produits qu’elle commercialise, comme en témoigne la multiplication des crises sanitaires. Le deuxième enjeu est économique : la recherche constante de plus grands taux de profit par les actionnaires impose un rapport de force très défavorable aux productrices et producteurs des biens de consommation courante, notamment dans le secteur de l’agriculture, alors que ces productrices et producteurs sont absolument indispensables pour que toutes les femmes et tous les hommes puissent se nourrir. Le troisième enjeu est social : la grande distribution a poussé à l’extrême les logiques de productivité et de rentabilité dans son organisation du travail, des logiques qui débouchent sur des emplois pour la plupart pénibles et mal rémunérés.

Face à ces constats, notre première réponse pourrait être de chercher la disparition des supermarchés. Cependant, ce serait oublier que le supermarché porte aussi des promesses de simplicité et de praticité, des promesses qui expliquent le poids considérable qu’il a pris dans la vie des gens – selon les données de l’Insee, les ménages français réalisent 72 % de leurs dépenses alimentaires dans les grandes surfaces (Insee Première n°1526, 2014). Alors à l’éléfàn, nous préférons réinventer le supermarché. Parce que le supermarché peut aussi être la solution. Notre supermarché, c’est un supermarché démocratique, géré et gouverné par ses membres. Un supermarché à but non-lucratif, éthique dans ses relations avec ses fournisseurs, responsable dans sa politique d’approvisionnement. Un supermarché convivial, créateur d’emplois de qualité. Le supermarché de demain.

e7085d9d5649c4bc18b4c4791dee023c.jpeg?auto=format%2Ccompression&ixlib=php-2.1.1&s=f47f80379710db38e8cc11329fdffb57

Quel est le concept de votre projet ?

L’association l’éléfàn est née à Grenoble en 2016 de la volonté de proposer une alternative éthique aux supermarchés traditionnels, en garantissant une totale transparence sur les enjeux environnementaux, économiques et sociaux liés à la distribution des produits de la vie quotidienne. Son cap est de redonner du sens à chaque acte de consommation en sélectionnant des produits répondant aux défis de la société de demain, et en trouvant le prix juste pour les producteurs comme pour les membres de l’association. L’objectif de l’éléfàn, c’est ainsi de transformer le rêve d’une économie partagée et responsable en une réalité concrète, accessible à toutes et à tous.

De manière très concrète, notre supermarché coopératif propose deux solutions complémentaires aux impasses des supermarchés traditionnels. La première solution est liée à notre logique économique : au sein de notre activité commerciale de ventes de produits du quotidien (alimentaire, hygiène, entretien), nous nous inscrivons dans une démarche d’économie sociale et solidaire. Parce que notre ambition est non-lucrative, nous nous libérons de la recherche constante du profit qui mine la grande distribution et pouvons sélectionner les produits en vente en fonction d’un cahier des charges qui traduit notre volonté de contribuer à une transition écologique. La seconde solution est liée à notre démarche sociale : notre activité commerciale s’accompagne d’actions de sensibilisation autour des manières de consommer, de s’alimenter et de faire ensemble. Parce que notre ambition est de donner du sens à nos actes d’achat, nous nous libérons des actes de consommation mécaniques qui caractérisent la grande distribution.

Le projet économique : un supermarché éthique et responsable

L’activité quotidienne la plus visible de l’éléfàn est sa dimension commerciale. Elle implique la réalisation de toutes les tâches classiques de gestion d’un supermarché : passage de commandes, réception des livraisons, mise en rayon, tenue de la caisse, réapprovisionnement, nettoyage des espaces de vente et des espaces communs, etc. Ces tâches sont réalisées dans leur quasi-totalité par les membres du projet, des bénévoles qui coopèrent en donnant trois heures de leur temps toutes les quatre semaines pour faire fonctionner le magasin. Une partie est réalisée par une salariée, en contrat à durée indéterminée sur 28 heures par semaine. La répartition des tâches entre bénévoles et salariée est précisée plus loin.

La principale originalité de la démarche commerciale de l’éléfàn repose sur son cahier des charges pour les produits. Ce cahier des charges inclut cinq critères et débouche sur une note qui permet de décider de commercialiser ou non chaque produit. Ces cinq critères traduisent tout l’engagement écologique et social de l’éléfàn : (1) la distance parcourue par la matière première principale de l’article vendu ; (2) le nombre d’intermédiaires dans la distribution du produit ; (3) les conditions sociales de fabrication du produit ; (4) les conditions écologiques de fabrication du produit ; (5) la transparence de l’information donnée par le fournisseur sur le produit.

b43a362ac701913de6d16939d7b4ea77.jpeg?auto=format%2Ccompression&ixlib=php-2.1.1&s=d49ff3b04532d4eaadbcfd4e844ff899

Grâce à ce cahier des charges, l’éléfàn a trois impacts en termes de transition écologique. D’abord, il privilégie les productions locales pour ses approvisionnements. Ensuite, il lutte contre les emballages avec un très large rayon vrac et un système de consignes. Enfin, il mène des actions auprès de ses membres sur l’origine et le mode de production de chaque article vendu. Il offre ainsi une alternative crédible à la grande distribution en participant à changer les comportements sans les imposer. En bref, l’éléfàn assume pleinement l’activité commerciale d’un supermarché, mais la repense dans une démarche profondément éthique.

Le projet social : coopérer pour mieux consommer

Cette activité commerciale est cruciale dans la construction du projet car elle permet à l’éléfàn de vivre en toute indépendance financière – ce point sera développé plus loin dans le modèle économique. Pour autant, elle n’est qu’un support pour un projet plus large dans lequel nous repensons notre manière de faire société par la coopération, notre manière de rémunérer le travail par une transparence totale sur la valeur ajoutée des parties prenantes, et notre rapport collectif à l’environnement par une démarche sobre. Pour redonner du sens à nos actes de consommation, notre solution est de réapprendre à faire ensemble et à partager nos expériences. C’est en cela que notre supermarché est coopératif.

De manière très concrète, cette coopération se matérialise par trois grands types d’activités communes. D’abord, des ateliers organisés par les membres pour les membres autour de nos modes d’alimentation et de consommation (ateliers couture pour des sacs à vrac, ateliers de fabrication de produits ménagers à partir de matières brutes, etc.). Ensuite, des actions de sensibilisation en partenariat avec les acteurs de notre territoire (actions autour de l’alimentation auprès de jeunes enfants dans les écoles, échanges et rencontres avec les autres projets alternatifs et éthiques de la métropole grenobloise, etc.). Enfin, les créneaux de bénévolat eux-mêmes, pendant lesquels les membres de l’association échangent dans une atmosphère conviviale.

L’ambition de changer d’échelle

Depuis septembre 2017, l’éléfàn dispose d’un local commercial de 350 m². Il s’agit d’une épicerie-test, dans laquelle sont mis à l’épreuve tous nos fonctionnements collectifs (organisation des équipes, mise en place de la logistique avec les producteurs et les fournisseurs, suivi financier, etc.). Cette étape, nous l’avons considéré comme nécessaire pour pouvoir ensuite gérer sereinement un plus grand lieu – notre supermarché définitif. C’est ce changement d’échelle que nous portons auprès de La Fabrique Aviva.

 3f7fed3a42ba2e0c33fc2c2f716bdbf8.jpeg?auto=format%2Ccompression&ixlib=php-2.1.1&s=cb8f6150c31a1ff6a09977cc185151e2

Localisation de votre projet

38000

Actu #1

May 9, 2019 14:50

On vient de passer le cap des 1000 votes : merci ! Mais on ne va pas s'arrêter là et on continue de partager le projet dans son entourage.

A très bientôt sur ce fil, avec quelques surprises en prime.

Actu #2

May 24, 2019 13:00

Et hop, désormais plus de 4000 votes pour l'éléfàn. Mais on ne s'arrête pas là ! Une petite vidéo de soutien, à transmettre à son entourage et au-delà, sans aucune modération

https://youtu.be/AIe9jOauzCk

Etes-vous sûr de vouloir supprimer cette article?

La suppression de la question entraine automatiquement la suppression de la réponse correspondante.

Vous devez être connecté pour voir la liste des contributeurs
Projet lancé par :
  • Florent GOUGOU
  • N/A
  • Paris, France

4083



-
Si vous le souhaitez, vous pouvez contribuer plusieurs fois.

Florent GOUGOU

Paris, France

Association L'éléfàn

Voir plus Voir moins