Obésité prévention/formation des professionnels

Auch, France
Auch, France
  • Alimentation et santé
  • 2186 Vues

  • 393 Lecteurs

  • 19 Abonnés

Obésité prévention/formation des professionnels

  • Alimentation et santé
France
Projet lancé par :

Obésité prévention/formation des professionnels

Formation des professionnels sur la maladie chronique obésité pour un meilleure prévention et une réduction de la prévalence par une meilleure compréhension des facteurs notamment psychiques


Les personnes obèses sont depuis toujours considérées comme responsables de leur poids. De ce fait, elles souffrent de discrimination et de stigmatisation, ce qui aggrave souvent leur état.

Or d’une part la recherche scientifique depuis 10 ans a mis en évidence l’aspect plurifactoriel de cette maladie (microbiote différent, absence de satiété, tissu adipeux qui fonctionne comme un véritable organe, etc.), mais également sa dimension chronique, à savoir qu’une fois entrées dans la maladie en dépassant un certain seuil de poids, les personnes concernées ne peuvent plus vraiment perdre de poids.

En effet, envahies par des injonctions multiples à maigrir, elles entrent dans la ronde infernale des régimes restrictifs à répétition, ce qui augmente la résistance à l’amaigrissement de leur métabolisme et les fait paradoxalement grossir encore plus sur le long terme. De ce fait, elles sont susceptibles de développer des comorbidités comme l’hypertension artérielle, le diabète de type 2, l’apnée du sommeil, des douleurs articulaires, etc.

Même la chirurgie de l’obésité, ou chirurgie bariatrique, montre ses limites, car d’une part elle s’adresse uniquement au symptôme, et d’autre part, après une perte de poids massive, il est très fréquent que les patients reprennent du poids, et on leur propose alors une seconde, parfois même une troisième chirurgie, ce qui a des effets à long terme sur leur santé, mais également sur le budget des caisses de la sécurité sociale comme des mutuelles.

Les recherches dans le domaine de la psychologie, et des enquêtes menées par les services qui accueillent ces patients, font état d’un nombre majoritaire (70%) de personnes atteintes de troubles du comportement alimentaire.

Ces TCA peuvent être originels, c’est-à-dire la cause même de l’obésité de la personne, en raison d’un vécu de violences physiques, psychiques ou sexuelles. Ou bien ils peuvent être induits par les régimes à répétition (effet yoyo), ou encore par les contraintes liées aux chirurgies bariatriques, et le cercle infernal se referme encore plus.

Or la plupart des soignants comme des professionnels scolaires ou même du public, méconnaissent les deux aspects pourtant fondamentaux de cette maladie : sa chronicité, et le rôle des TCA.

Former les professionnels de santé (médecins de ville, nutritionnistes, personnels infirmiers, kinésithérapeutes, diététiciens, etc.) et scolaires (professeurs des écoles, psychologues scolaires, professeurs de sport, assistants sociaux) permettrait prévention, prise en charge adaptée et réduction de la prévalence de la maladie. Et donc une baisse des coûts de santé pour les organismes concernés.

En effet, la prévention ne consiste pas uniquement à sensibiliser le public sur les risques de l’obésité et à proposer des moyens pour l’éviter, mais bien à modifier le regard limité porté aujourd’hui sur les patients, à l’élargir pour mieux comprendre et pour mieux soigner.

 

Quel est le concept de votre projet ?

Le projet repose essentiellement sur des interventions de formation interactive d’une demi-journée dans les facultés de médecine, les écoles d’infirmières, de kinésithérapeutes, diététiciens, etc. ainsi que les école de formation des professeurs des écoles ou de sport, etc.

Une meilleure compréhension des problématiques de l’obésité de la part des futurs soignants et des intervenants scolaires en formation, permettra de faire d’eux des professionnels attentifs aux bons gestes et aux paroles soutenantes, auprès des jeunes pour éviter l’entrée dans la maladie, et auprès des personnes déjà atteintes pour éviter la discrimination et la stigmatisation, facteur d’aggravation de l’obésité. L’impact de cette formation courte sera la diminution de la prévalence de la maladie dans la région. Et si le succès est au rendez-vous, ce dont je suis certaine, il sera possible de modéliser ce projet et le proposer à d’autres régions.

Le projet a déjà été mis en œuvre dans une faculté de médecine (Besançon) et un Institut de Soins Infirmiers (Fontainebleau), et il a reçu à chaque fois un excellent accueil. Ces deux mises en œuvre ont permis d’affiner les supports de formation et le mode de communication avec les étudiants.

Localisation de votre projet

32270

Actu #1

May 31, 2019 18:29

De retour du congrès de la chirurgie de l'obésité à Lille, beaucoup de choses intéressantes, et le constat renouvelé que pour beaucoup, l'obésité reste une question de volonté, d'efforts et de restriction alimentaire... Ce qui me conforte dans l'idée que mon projet pourra être utile pour faire avancer les choses. Alors s'il vous plaît accordez moi vos 10 votes. C'est vrai que c'est un peu long, ça prend au moins 5 minutes, mais pensez à tout le bien que vous allez faire...
Ce vendredi soir 31 mai, le projet a dépassé la barre des 800 votes, grâce à vous il peut maintenant dépasser les 1000 !
https://lafabriqueaviva.fr/fr/project/3118/show
Mille mercis!

Actu #2

June 1, 2019 16:10

Cet après-midi samedi 1er juin, il manque encore 12 votants qui accorderaient chacun leurs 10 votes au projet pour que celui-ci atteigne 1000 votes ! Merci à tous ceux qui ont déjà voté, n'hésitez pas à partager autour de vous, il reste 48 heures...

Voici une vidéo pour en savoir plus : https://youtu.be/0Xd3Dn3Fbto ce projet est vital pour 7 millions de personnes en France...

Merci pour votre soutien !

Actu #3

June 2, 2019 23:51

Merci à tous, grâce à votre persévérante contribution, non seulement les 1000 votes ont été atteints, mais nous devrions arriver à 1250, peut être même 1300 ce lundi 3 juin à midi, date limite de vote. Ce chiffre augmente les chances de sélection de  mon projet, car cela met sa crédibilité en évidence.

Une vidéo pour plus d'information https://youtu.be/R4a_eD3s_yQ

Merci beaucoup

Actu #4

June 6, 2019 22:00

 

Bonjour chers Amis, 

Mes chaleureux remerciements à vous tous, qui avez soutenu mon projet sur La Fabrique Aviva en votant (1212 votes ! C'est magnifique ! ), mais également en faisant suivre, partageant ou commentan ou m'envoyant des petits mots de soutien.

Le 14 juin, le jury annoncera sa sélection des 100 meilleurs projets, en fonction du nombre de votes, mais pas uniquement : l'investissement du porteur de projet, sa présence active sur les réseaux sociaux, la pertinence du projet et la solidité du modèle économique feront partie des critères. Quelques doigts croisés, cierges brûlés et bonnes ondes pourront être précieux...

Quoi qu'il en soit, même si mon projet n'est pas retenu, je continuerai à le porter jusqu'à ce qu'il aboutisse. Dans cette perspective, je serai sur les ondes de la radio locale Radio Coteaux http://www.radiocoteaux.com/ le mercredi 19 juin à 11h00, dans l'émission de Patrick Martinez.

Encore merci, de tout cœur

Actu #5

June 13, 2019 17:30

 

 

Chers Amis et Soutiens,

Bien qu'aujourd'hui la décision des jurys d'Aviva ne soit pas encore connue, ma motivation pour défendre les couleurs de ce projet ne faiblit pas... Il verra le jour, d'une manière ou d'une autre, comme vous pourrez l'entendre ici : https://youtu.be/FyZxflttgYU

Et toujours, le projet en ligne là : https://lafabriqueaviva.fr/fr/project/3118/show

Merci encore pour votre soutien et votre intérêt, à bientôt (14 ou 15 juin) pour sortir du suspense...

Etes-vous sûr de vouloir supprimer cette article?

La suppression de la question entraine automatiquement la suppression de la réponse correspondante.

Vous devez être connecté pour voir la liste des contributeurs
Projet lancé par :
  • Béatrix DE LAMBERTYE
  • N/A
  • Paris, France

Béatrix DE LAMBERTYE

Paris, France

Obésités Mode d'Emploi : Apprendre à Vivre Ensemble (OMEAVE)

 

Voir plus Voir moins